Please assign a menu to the primary menu location under menu

En bref

Voici la ville la plus sûre au monde

Le magazine britannique The Economist a publié en septembre son classement annuel des villes les plus sûres au monde. Une soixantaine de villes étaient en compétition.

Avec un score de 82,4/100, c’est Copenhague qui occupe la première marche du podium. La capitale du Danemark devance Toronto (Canada) et Singapour. La suite du Top 10 se compose de Sydney (Australie), Tokyo (Japon), Amsterdam (Pays-Bas), Wellington (Nouvelle-Zélande), Hong Kong (Chine), Melbourne (Australie) et Stockholm (Suède).

Paris arrive en 23e position, derrière Barcelone (11e), Londres (15e), ou Madrid (21e) et devant Bruxelles (26e), Milan (27e) ou Rome (29e).

Parmi les villes les moins sûres figurent Lagos (Nigeria), Le Caire (Egypte), Caracas (Venezuela), Karachi (Pakistan) et Yangon (Birmanie).

l’environnement pris en compte

Les villes ont été jugées sur 76 critères, classés en cinq catégories : sécurité numérique, infrastructures, sécurité sanitaire, sécurité personnelle et pour la première fois, sécurité environnementale.

Sur le plan de la sécurité personnelle uniquement, les auteurs se sont notamment basés sur le risque de troubles civils, le risque terroriste ou encore sur l’arsenal policier et législatif des villes. Dans cette catégorie, le classement donne Copenhague en première position, suivie de Amsterdam, Francfort, Stockholm, Bruxelles, Paris, Wellington,  Toronto, Lisbonne et Madrid.

Fort Impact du Covid-19

La crise sanitaire a eu un fort impact sur les résultats, indiquent les auteurs du classement. Le développement du télétravail et du commerce en ligne ont par exemple accru les enjeux de sécurité numérique. La criminalité s’est également transformée à l’aune des multiples confinements, tandis que la question environnementale est revenue sur le devant de la scène.

The Economist conclue à une très forte corrélation entre le niveau de revenu d’un pays et sa performance en termes de sécurité.



Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire