A la une

Vols avec violences à Brest : deux jeunes interpellés par la police

Deux jeunes, suspectés d'être les auteurs de vols avec violences, passent la nuit au commissariat centrale de Brest.
Deux jeunes, suspectés d’être les auteurs de vols avec violences, passent la nuit au commissariat central de Brest. ©Côté Brest. 

Deux jeunes brestois ont été interpellés par la police, le premier, âgé de 17 ans, mardi matin,  28 juin 2022, le second, 16 ans, mercredi 29, aux aurores. Ils passent la nuit au commissariat central de Brest, rue Colbert, et doivent être déférés devant le parquet ce jeudi 30 à 8 h 30, en vue d’une comparution immédiate. Pour, notamment, plusieurs vols avec violences, commis lors de rendez-vous donnés via la plateforme de tchat coco.fr et les réseaux sociaux. 

Rendez-vous pris via coco.fr

Pour les policiers, l’affaire a débuté jeudi 16 juin quand un Brestois de 49 ans a déposé plainte pour agression, peu avant  1 h. Il avait répondu à une annonce sur coco.fr, avait rendez-vous avec une personne avenue Charles-de-Foucauld, dans le secteur du Guelmeur, quartier Saint-Marc. Le jeune homme présent sur les lieux était monté dans sa voiture et avait immédiatement sorti une arme de poing qu’il avait positionné sur la tempe du Brestois de 49 ans. Après un échange de coups, la victime avait réussi à arracher l’arme, son détenteur s’était alors enfui. 

Les investigations menées par les policiers avaient permis d’identifier le propriétaire du téléphone qui avait servi pour fixer le rendez-vous : il s’agissait de celui de la mère du jeune de 17 ans cité précédemment. Les traces retrouvées sur le pistolet d’alarme, à gaz, correspondaient à l’ADN du mineur. Interpellé et placé en garde à vue.

Vol, incendie…

Lors de l’audition du jeune homme, les enquêteurs ont fait le rapprochement avec le vol d’un téléphone portable, survenu la veille, mercredi 15 juin, dans l’après-midi. Un Brestois de 20 ans avait donné rendez-vous, via un réseau social, à un potentiel acheteur de son iPhone. Sur place, il a été menacé à l’arme blanche et s’est fait dérober son téléphone.

Le jeune de 17 ans aurait été identifié comme étant l’auteur du vol. Mais aussi suspecté, avec un complice, d’avoir allumé un feu dans des détritus, dans une cage d’immeuble de la rue Conmtesse-de-Maleyssie, toujours dans le secteur du Guelmeur, le 6 juin. Incendie qui avait pu être rapidement éteint par les sapeurs-pompiers. 

Armés et masqués

Et ce n’est pas tout. Un autre vol serait imputé aux deux jeunes : le 15 juin également, vers 2 h, un Brestois de 61 ans s’était rendu au rendez-vous fixé là aussi via coco.fr, toujours avenue Charles-de-Foucauld. Il était sorti pour attendre et avait vu arriver deux individus, armés et masqués, qui l’avaient alors agressé et blessé en lui assénant des coups de crosse de pistolet, lui volant son téléphone portable et son véhicule, retrouvé incendié rue Comtesse-de-Maleyssie. 

Vidéos : en ce moment sur Actu

Reste maintenant à déterminer l’implication (ou non) des jeunes dans chacune des affaires. 

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Côté Brest dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 14 346

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Alert: Content selection is disabled!!