XV de France. Max Spring titulaire face au Japon ? « Il aime relancer, il sent le rugby »

Le jeune arrière du Racing 92, Max Spring, pourrait remplacer Melvyn Jaminet au poste d'arrière du XV de France pour le second test face au Japon.
Le jeune arrière du Racing 92, Max Spring, pourrait remplacer Melvyn Jaminet au poste d’arrière du XV de France pour le second test face au Japon. (©Icon Sport)

En 12 sélections avec le XV de France, Melvyn Jaminet affole les compteurs. Le futur arrière de Toulouse, formé à Toulon avant d’intégrer le centre de formation de Perpignan, a déjà inscrit la bagatelle de 162 points, et s’il continue ainsi, le record de points marqués en Bleu détenu par Frédéric Michalak pourrait vite tomber (436). Sur son rythme actuel, avec 13,5 points en moyenne par match, il ne lui faudrait que 33 sélections pour prendre la tête de ce classement.

Sauf que pour cela, il faut continuer à jouer. Et si Jaminet est le seul joueur à avoir été titulaire lors des 12 derniers matchs du XV de France, il devrait manquer le second de cette tournée d’été au Japon. Prévu initialement au point presse de ce mardi 5 juillet, il a été remplacé au dernier moment par le Bordelais Thomas Jolmes. Et lors de la séance d’entraînement, c’est le Racingman Max Spring (21 ans) qui portait la chasuble avec le n°15 dessus des titulaires. Plusieurs signes…

Tanga : « Max Spring, c’est vraiment un bon gars »

Spring, né d’un papa néo-zélandais et d’une maman originaire du Pays basque, fait partie des attractions que l’on aimerait bien voir en action au sein de ce XV de France, au même titre que la pépite Nolann Le Garrec. Pour évoquer Max Spring, son coéquipier en club, Yoan Tanga, a été interrogé ce mardi. Et le troisième ligne est dithyrambique :

En dehors du terrain, c’est un bon petit, vraiment un bon gars, il est gentil. Franchement, rien à dire sur son attitude. Sur le terrain, c’est un super joueur, il a des qualités exceptionnelles. Il est fort sur les basiques de son poste, sous les ballons hauts, sur le jeu au pied. Il aime relancer, il sent le rugby.

Yoan TangaLe 3e ligne du XV de France au sujet de Max Spring

Le natif de Saint-Palais (Pyrénées-Atlantiques), passé en jeune par l’US Nafarroa et l’Aviron Bayonnais, international U16, U18 et U20 développement, a disputé 12 matchs cette année avec le Racing 92, tous comme titulaire. Surtout, il a fini l’exercice en boulet de canon, s’avouant être le meilleur attaquant du club francilien, grâce à sa vitesse, ses crochets et son coup d’œil. Un garçon à fort potentiel, et qui n’est pas passé inaperçu auprès du staff des Bleus.

Melvyn Jaminet fait partie des 10 vainqueurs du Grand Chelem présents lors de la tournée d'été du XV de France au Japon.
L’arrière Melvyn Jaminet est le seul joueur à avoir disputé les 12 derniers matchs du XV de France. (©Icon Sport)

Moefana ménagé, Penaud au centre ?

Pour le second test à Tokyo samedi, l’option Spring pourrait être privilégiée au sein d’une équipe qui ne devrait guère bouger, Galthié et son staff n’ayant jamais été des adeptes du turnover à outrance. Melvyn Jaminet pourrait ainsi souffler.

Comme rapporté par L’Equipe, le centre Yoram Moefana, touché à une cheville, a été ménagé lors de l’entraînement de ce mardi. Une absence du Bordelais pourrait entraîner le repositionnement au centre de Damian Penaud. Dans ce cas de figure-là, le Bordelais Romain Buros évoluerait sur l’aile droite. Le pack, lui, devrait rester le même. Quelques légères retouches auraient lieu sur le banc, avec l’entrée d’un Ibrahim Diallo par exemple.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Rugby dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.